Ouvre ton esprit, sans perdre la tête !

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Christiane Riedel dit :

    Votre analyse est excellente. Votre sagesse ne peut reposer que sur une expérience solide de la réalité, de la réalité spirituelle comme des illusions que véhiculent toutes sortes d’approches magiques, de démarches pseudo-spirituelles du new age, que vous évoquez ici.
    Merci d’alerter vos lecteurs des limites de bien des nouvelles thérapies, qui poussent, comme le disait un jour un rêve, qui « poussent comme les champignons après la dernière pluie ».

    • Yoann VIDOR dit :

      Bonjour et merci Christiane pour votre contribution. Rien ne remplace l’expérience, n’est-ce pas? À chacun de se faire la sienne et de n’accepter que ce qui lui convient 😉 En espérant vous lire à nouveau sur Une Note d’Esprit, bonne continuation. Bien à vous, Yoann

  2. Aristegui dit :

    Beaucoup de sens dans votre pensée. Merci parce que ce marche soit disant spirituel me questionne énormément et m’inquiète de voir comment ça marche de bien sur tout par internet et tout les webinaire et compagnie. Au même temps je vois bien que l’humanité est dans une période de transformation et les changements apparemment se font par le passage chaos. Comment vous dit: « Gardons l’esprit ouvert et la tête sur les épaules » pour mieux savoure ce moment riche et fort intéressant. Au revoir à une prochain fois Merci Malena

    • Yoann VIDOR dit :

      Bonsoir Malena, nous vivons une période « extraordinaire » de foisonnement spirituel et de quête intérieure -d’où cette transformation et ces changements très rapides. L’idée est d’accueillir l’ouverture, mais à pas mesurés, que ce soit sur Internet, en webinaire ou dans la vraie vie. Il ne faut pas « avaler tout cru » tout ce qu’on nous dit! Au plaisir de vous relire sur Une Note d’Esprit, bien à vous. Yoann

  1. 5 novembre 2018

    […] Par exemple : le jaloux a laissé faire sa jalousie, si bien qu’il en devient paranoïaque. Le rêveur n’a pas lutté contre l’inertie : il est devenu peureux. Le colérique n’a pas combattu son sentiment permanent d’injustice et est devenu autoritaire. Ce ne sont que des exemples isolés, mais de manière générale, quand on n’arrive plus à sortir de ses torpeurs (d’origines diverses), alors on « bloque »  sur la l’incompréhension des choses et l’on finit par croire que la compréhension pourra rétablir la libération. Mais non, c’est faux ! […]

  2. 6 novembre 2018

    […] personnes se façonnent une vie où tout doit être dans la maîtrise et le contrôle. Leur foi en la Vie n’existe pas, car rien n’existe pour elles sauf le « réel », […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.